.

LA VOIX DU BON BERGER

 

SI JE ME TAIS, OH ! J’APPRENDRAI

À ÉCOUTER LA VOIX DU BON BERGER.

QUAND JE L’ENTENDS, OH ! JE COMPRENDS

QU’IL A PAYÉ POUR MA LIBERTÉ.

 

REFRAIN :

QUAND JE T’OUVRE MON CŒUR, JE TE VOIS, SEIGNEUR,

QUAND JE T’OUVRE MON CŒUR, JE T’ENTENDS ME PARLER.

ET TA LOI DANS MON CŒUR TOUJOURS DEMEURE,

ET TA VIE À CHAQUE HEURE COULE COMME UN TORRENT.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site