Sabbat

Le mot "Sabbat" : définition  "repos, cessation d'activité" jour du repos divinement institué pour tous.

Origine : selon le récit de la création, Dieu se reposa au 7è jour de toute son oeuvre; il bénit et sanctifia le 7ème jour (Génèse chap.2 v 2-3)

Exode chap 16. v23-30 : "Et Moïse leur dit : C'est ce que l'Eternel a ordonné. Demain est le jour du repos, le sabbat consacré à l'Eternel.....".)

Dieu  s'est arrété de travailler,  en considérant et en bénissant tout l'oeuvre accomplie ; l'homme est appelé à participer à cette bénédiction et à interrompre aussi son travail, en ce jour sanctifié. Le repos du sabbat est ainsi lié à l'accomplissement entier de l'oeuvre de l'homme: "tu travailleras  6 jours et tu feras tout ton ouvrage ."

D'autre part, selon Deut chap 5. v15 le sabbat rappelle la délivrance de l'esclavage de l'Egypte: le peuple peut se réjouir de la liberté que lui a accordée la puissante main de Dieu. Tous doivent avoir part à ce repos : parents, enfants, serviteurs, étrangers, et même les bêtes de somme (v14) Le sabbat devient un signe particulier de l'alliance perpétuelle conclue par le Seigneur avec Israël (Ex chap 31. v 13 et 16-17)

Le sabbat et la nouvelle alliance : Dans les évangiles et les Actes, le sabbat est souvent mentionné en rapport avec les juifs. Dans le reste du Nouveau Testament, il est cité seulement  2 fois ( Col chap 2 v 16 et Héb chap 4 v4 ) et au verset 10 du chap 4 d'Hébreux : " Car celui qui entre dans le repos préparé par Dieu se repose de son travail comme Dieu s'est reposé du sien . Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos".

Dans ces  2 passages Col chap 2 et Héb chap 4, il n'est pas dit que nous devions l'observer, mais voir en lui une image du repos de la foi que nous avons en Christ. Sous la Nouvelle Alliance, tout notre temps appartient à Dieu donc personne ne doit-il être jugé pour l'observation d'une fête, ou de sabbats.  Romains chap 14 v5 : "Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction. Paul ne veut pas que ces divergences nuisent à l'esprit fraternel. Cependant il était normal que l'observation légale du  7 è jour fasse place au repos constant en Christ, dont le repos hebdmadaire était une ombre ( ColChap 2 v17). Héb chap 4 v 7 il est parlé du jour de repos comme "aujourdh'ui" et non le 7 è jour. ceci veut dire : ceux qui croient entre dans ce repos, car ce ne sont plus eux qui agissent , c'est le Seigneur qui agit en eux et par eux, et ela tous les jours de la semaine.

La vraie obéissance à cet ordre de repos de Dieu consiste à vivre tous les jours dans le repos spirituel de la foi décrit dans Hébreux  chap 2et chap 4.

Sous la Loi, l'homme devait fournir 6 jours de travail et d'effort pour arriver au repos du 7è jour .Sous la grâce, nous partons, dès le  1er jour du repos en Christ que nous donne son oeuvre parfaitement achevéee; puis nous accomplissons quotidiennement les oeuvres préparées d'avance pour nous, dans la puissance de la résurrection (Eph chap 2 v 5-6 10) Le repos qui compte pour nous n'est pas celui du  7è jour (ni même du  1er jour)  c'est le repos que nous avons en Christ par la foi. Le Seigneur ayant déjà tout accompli, nous nous reposons sur Lui quant à notre salut et aux oeuvres qu'il nous aidera à pratiquer. Désormais, l'observation d'un jour plutôt que d'un autre n'a pas d'importance salvatrice. Comme les  1er chrétiens, nous mettons librement à part le 1er jour de la semaine, mais pas du tout d'une façon légaliste pour remplacer l'ancien sabat. Parmi les choses nécessaires exigées des païens convertis selon Act chap 15 v 28-29 paul déclare formellement : "Que personne donc ne vous juge .....

Dans ce passage, l'apôtre Paul est en souci pour les galates qui , ayant commencé par la foi, se mettent à nouveau sous la Loi "vous observez les jours, les mois, les temps et les années ! je crains d'avoir inutilement travaillé pour vous"

Le chrétien est donc absolument libre à l'égard de l'ancien sabbat, et le dimanche n'est pas pour lui une autre loi.

Cependant, quel jour les chrétiens vont se rassembler pour le louer, porter la louange au trône de la grâce. quel jour les chrétiens vont-ils se rassembler pour prier pour les inconvertis? quel jour les chrétiens vont-ils se rassembler pour la communion fraternelle si chacun choisit son jour ! c'est pourquoi il est préférable de soumettre ce jour à la vie de l'Eglise locale à laquelle on appartient. Si  un culte est possible en semaine dans certains régions très touristiques comme la Côte d'azur; pour tous ceux qui travaillent en restauration par exemple, il est préférable, certainement, que tous ces chrétiens dans ces métiers, puissent avoir une vie d'Eglise partout où il le sera nécessaire. Sans oublier les frères et soeurs en milieu médical ou para-médical, qui ne peuvent abandonner les malades, les personnes agées ou les enfants en institution, ces frères et soeurs obligés de travailler le dimanche. C'est pourquoi il est très important de prier quant au choix du métier que l'on veut faire plus tard;  car il est très difficile d'être privé de la communion fraternel et de la vie de l'Eglise et seuls ceux pour qui Dieu saura que c'est Sa volonté pourront assumer cette difficulté sans que ça devienne une occasion de chute.

Que chacun à travers un commentaire puisse donner son avis sur la question et que cet article puisse être le fruit au fil du temps de conseil des uns et des autres pouvant aider les uns et les autres dans un choix, une réflexion. Nous attendons vos commentaires postés et ainsi les commentaires pourront faire l'objet de la suite de cet article au jour où de plus en plus de chrétiens se voient contraint à travailler le dimanche.... (grand magasion à Noël par exemple ....). Merci à tous et à chacun.

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site